La ligne de crête des monts d’Ardèche

La ligne de crête des monts d’Ardèche

Passer sur un chemin étroit

Où tu peux basculer rapidement d’un côté ou de l’autre

Et ta vie ne seras pas la même

Tu sais qu’un jour il faudra se décider

Quel côté choisir ?

Quelle vie choisir ?

 

Tu sais, mais pour le moment tu es sur la ligne de crête

Et tu profites de ce sommet sans devoir choisir

Comme un funambule tu traverses la vie

 

Tu sais qu’un faux pas et tu te retrouves en bas dans le fossé

Mais tu as l’âme tranquille tu marches serein sur ta ligne de crête

Tu souris à cette ligne

A ces points hauts d’un relief entre deux versants opposés

 

Tu n’es plus sur, tu deviens la crête

 

Ce moment précis où tu te sais que tu vas tomber

Et puis en fait tu restes debout en équilibre

Les bras écartés tu as presque l’impression de voler

 

Ça devait être un moment de passage

C’est devenu une manière de vivre

Ça devait être un voyage

Et ce voyage est devenu la vie

Sur la crête, entre deux opposés en les embrassant

 

La raison et le cœur

La patience et l’impulsivité

La maturité et l’insouciance

La sagesse et la folie

Le carré et le rond

Le rationnel et l’irrationnel

L’ancrage et l’envol

 

Je prends tout en grand écart

En funambule…sur la ligne de crête…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*